Gâteau des Valentions végétalien Cooking & Popote

Le Gâteau des Valentions végé de Toktok


Me voilà qui rédige le tout premier article de la section “Cooking & Popote” de notre blog :D Je suis très heureuse de le faire car comme beaucoup le savent déjà j’adore la cuisine, et plus particulièrement la pâtisserie. Seulement voilà… j’aurai aimé que ce premier article ne vous conte pas l’une de mes mésaventure culinaire, et pourtant…

Il y a peu de temps, Nyko Fire et moi-même avons eu le plaisir de recevoir en vacances notre petit Toki, Toktok de son vrai nom. Et si vous l’ignorez, sachez que Toki est… non pas végétarien – ça aurait été plus simple -, non pas allergique aux arachides – Piouf… Heureusement >< Ça aurait été pire -, mais… végétalien ! Autrement dit il ne mange rien qui puisse provenir de l’exploitation des animaux : pas de viande, mais pas de lait non plus par exemple ^^; Du coup il faut adapter ses recettes habituelles, et en tester de nouvelles :)

La veille de son arrivée, je me suis donc lancée dans la préparation d’un gâteau des Valentions végétalien :D Pourquoi ce gâteau en particulier me direz vous ? Bah… parce qu’on l’aime très très fort notre petit Toktok :D Sauf que… alors que tout ceci partait d’une très bonne attention, je suis aujourd’hui presque accusée d’empoisonnement :o

Vous n’y croyez pas en regardant cet appétissant dessert ? Attendez un peu de lire mon récit :p

Et les mésaventures de Titlilith commencèrent…

J’avais préparé l’ensemble de mes outils de cuisinière la veille au soir. Mes ingrédients avaient tous été acheté au NPC du coin, parfaitement alignés sur mon plan de travail. Bols, spatules, balance de cuisine, poche à douille et tout le tralala trônaient sur la table non loin de là. Je les avais longuement regardé avant de me décider… d’aller joueur à FFXIV ! Faux départ…

C’est donc à 7h00 du matin, le dimanche 8 mars, que je m’éveille paniquée à l’idée de ne pas terminer mon gâteau à temps, et me dirige en cuisine. Tablier, toque, j’étais prête :D A part les produits frais, tout est déjà là devant moi. Parfait !

Je commence donc ma préparation, dont je vais vous livrer la recette, recette que je n’ai pas inventée mais trouvée sur le net et qui avait été approuvée par de nombreux internautes végétaliens.

La recette du gâteau des Valentions végé

Voici les ingrédients de la recette native (vous comprendrez plus tard pourquoi je précise “native”) :

  • 200 grammes de farine
  • 100 grammes de sucre de canne complet
  • 1 bonne cuillère à café de bicarbonate de sodium (8 grammes)
  • 150 grammes de chocolat noir (70% ou plus)
  • 200 grammes d’eau
  • 100 grammes d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron

Notez que je trouve quand même très étrange la présence d’huile d’olive et de jus de citron dans un gâteau au chocolat Oo. Pas vous ?

La phase de craft

Dans un saladier, je verse la farine pesée avec une grande minutie. Car comme chacun le sait la pâtisserie est une science exacte et la moindre erreur peut vous coûter chère. Étant donné que ma petit mémoire de pugil ne me permet pas d’ajouter plus d’un ingrédient sans avoir à relire ma recette, je me penche sur ce morceau de papier où je regrette d’avoir écrit si petit ce que je devais faire étape par étape.

Prochaine étape : ajouter le sucre, 100 grammes… J’attrape donc le paquet de sucre et commence à le verser dans la farine. Mais… Aaaahhhh ! Ça n’est pas du sucre ! il m’aura quand même fallu un p’tit moment avant de me rendre compte que ce que je verse n’en avait pas du tout la texture. C’est le fameux bicarbonate, un ingrédient que je n’ai jamais utilisé auparavant. Bon… Je ne vais pas tout reprendre. J’en suis quand même à la seconde étape et ça m’embêterait bien de perdre le temps déjà passé sur cette recette >< Que faire ?

J’attrape ma petite cuillère, et sûrement je retire progressivement le bicarbonate que j’ai versé en trop. La bonne nouvelle c’est que j’avais pensé à remettre à zéro la balance après avoir versé la farine, et du coup je sais exactement combien de bicarbonate j’ai malencontreusement confondu avec du sucre. De 100 grammes, je parviens à descendre sa quantité à 49 grammes. En dessous de cette quantité, je ne peux malheureusement plus en retirer sans enlever du même coup de la farine. Je réfléchis, regarde mon récipient, et au final je me dis : “Bah… ça n’est que cinq fois plus que la dose indiquée… C’est pas si grave ?”. Je regarde alors par acquis de conscience à quoi peut bien servir le bicarbonate en cuisine. Je ne voudrai pas que mon four explose… Et accessoirement que mes convives soient malades (Tinath et Almir nous rendaient également visite ce jour là). Et sur le paquet je peux lire mot pour mot : “Pour réduire le temps de cuisson de vos aliments”. Si c’est ça, il suffira que je divise par 5 le temps de cuissons alors ? :)

Je continue donc à travailler sur mon gâteau en y ajoutant le sucre de canne puis en réservant cette première préparation.

Dans une casserole : je fais fondre mon chocolat à feu très doux, puis j’incorpore cette délicieuse mixture (non promis j’ai pas mis mon doigt dedans ! La dernière fois je me suis brûlée ^^;) à la première préparation.

J’ajoute ensuite l’eau, l’huile d’olive, puis le citron, et je mélange le tout avec ma cuillère en bois. Et là… là ma pâte se met à faire des bulles :o De grosses bubulles comme si j’avais dans mon saladier de la lave en ébullition. Certaines bulles sont impressionnantes, et je dois avouer que c’est très joli à contempler. Ma Lalafell de 4 ans 1/2 en est vraiment fan. Je ne sais pas si je dois considérer que c’est étrange ou non, mais maintenant je ne peux plus faire marche arrière :/ On verra bien ce que ça donne une fois cuit…

Préparation du gâteau de Toktok 1
Préparation du gâteau de Toktok 2
Préparation du gâteau de Toktok 3

Dans le four que j’avais mis à pré-chauffer à 160°C, j’enfourne mon futur et magnifique gâteau une vingtaine de minutes.

A la sortie du four, y a plus qu’à démouler ^^ Retournez toujours d’un coup sec votre gâteau, autrement il risque de se briser en 3-4 morceaux, ou d’avoir le rendu d’un pauvre tas de miettes (c’est du vécu :( ). Vous vous demandez comment s’est passé mon démoulage ? Hé bien j’ai réveillé Nyko qui dormait profondément ce dimanche matin, je l’ai tiré du lit en lui promettant une petite récompense le soir s’il voulait bien m’aider et je lui ai demandé de démouler lui-même mon gâteau. Pourquoi ? Je suis une éternelle maladroite :/ Et puis ce que je ne lui dit jamais : Si jamais il loupe le démoulage c’est à lui que j’en voudrai, et pas à moi :p

Le gâteau démoulé était réussi :D Mais… Aaaahhhhh !!! Pourquoi il s’écroule en son centre ? Jusqu’à quel point le milieu de mon gâteau va-t-il s’enfoncer ? :/ Mon dessert s’était comme dégonflé… C’était un peu spécial mais pas dramatique. Il y a moyen de dire que c’est fait exprès :p

La décoration du gâteau des Valentions

J’ai toujours attaché beaucoup plus d’importance à la beauté de mes pâtisseries qu’à leur goût. De toute façon je n’aime pas plus que ça les desserts. J’arrivais donc à ma partie préférée :D

Toktok étant végétalien j’ai été contrainte de m’en tenir à des ingrédients qu’il pouvait avaler, et du coup j’ai du revoir quelque peu le rendu final du gâteau par rapport à celui présenté dans le jeu. J’ai utilisé ici :

  • De la pâte à sucre
  • De la pâte d’amande (vérifiez bien sa composition car Toki ne peut pas manger n’importe laquelle)
  • Des pépites de chocolat noir (pas de chocolat au lait évidemment)
  • Des colorants alimentaires
  • De la colle alimentaire
  • De la crème chantilly végétale

Pour information les colorants alimentaires m’ont permis de colorer moi même la pâte à sucre et la pâte d’amande qui de base étaient blanches. Ça revient moins cher mais en plus ça offre beaucoup plus de liberté. Je ne vous cache pas que par contre c’est une peu plus long car il faut bien mélanger les différentes pâtes pour obtenir des couleurs uniformes sur toute la surface.

J’ai utilisé la pâte d’amande, colorée en jaune, pour modeler le bébé chocobo. J’ai pris soin de conserver un peu de pâte d’amande blanche pour lui faire sa couche au préalable. Pour les yeux je les ai directement coloré au pinceau (pinceau alimentaire) en faisant attention de ne pas déborder. J’aurai aussi pu utiliser du chocolat noir fondu car le colorant noir est un colorant rare et le NPC du coin ne l’aura pas forcément. Le bec, le bout des ailes, ainsi que les plumes sur le haut de la tête sont un peu plus foncés et orangés. Ce rendu peut être apporté au pinceau avec un peu de colorant rouge dilué dans une goutte d’eau.

chocobo-pate-sucre-1
chocobo-pate-sucre-2
chocobo-pate-sucre-3

La pâte d’amande a également servi à créer l’espèce de ruban blanc qui fait tout le tour du gâteau et que j’ai collé plus facilement grâce à de la colle alimentaire. Si vous n’avez pas de colle alimentaire, vous pouvez aussi utiliser du caramel, ou même du chocolat fondu.

Pour les cœurs, j’ai utilisé de la pâte à sucre, colorée cette fois en rouge. J’en ai également fait quelques un blancs pour contraster un peu. J’ai la chance de posséder tout un tas d’emporte-pièces dont des cœurs de différentes tailles. Mais si vous n’en avez pas, il vous suffira de les tracer et découper avec la pointe d’un couteau. Notez que j’aurai tout aussi bien pu utiliser de la pâte d’amande, mais j’avais envie de faire goûter ça à Toktok.

La pâte à sucre a également servi à découper les lettres qui formes le nom de “Toki”.

Le bébé chocobo est confortablement assis sur un petit nid réalisé avec un glaçage au chocolat réalisé rapidement à partir de chocolat noir fondu, de sucre glace, et d’un peu de lait de soja. J’ai utilisé une poche à douille (avec une douille assez classique en forme d’étoile, elle me sert aussi à faire des roses). Si vous n’avez pas de poche à douille placez simplement le glaçage puis travaillez le avec une fourchette ;)

Pensez à ajouter la chantilly au dernier moment, et pas à l’avance, sinon elle risque de couler partout.

Gateau des valentions de Toktok

La dégustation du gâteau des Valentions

Arriva enfin l’heure de la présentation de ce gâteau des Valentions dont j’étais si fière… ainsi que le moment de sa dégustation.

Personne n’osait découper cette œuvre pourtant alléchante. C’est Nyko qui se porta volontaire et saisit couteau d’une main et pelle à gâteau de l’autre. C’est un grand gourmand…

La première part fût naturellement servie à Toktok. Tinath et Almir furent servis à leur tour, puis Nyko et moi. Le bébé chocobo avait été atrocement décapité par Toktok. Et dire que nous pensions qu’il militait pour la sauvegarde des animaux… C’est peu être cet acte infâme qui nous a porté la poisse…

Je ne me souviens pas qui a eu le privilège de la toute première bouchée. Je pense qu’à part moi qui a de toute façon toujours un temps de retard, chacun a goûté ce gâteau au même moment. De mon côté j’attendais les compliments :D Je n’aurai jamais pu m’attendre à une telle déception… Toktok annonça non sans dégoût que le gâteau avait un arrière goût un peu amer. Tous étaient d’accord. C’est alors que je m’empressai de confirmer ce constat en goûtant à mon tour.

Mon gâteau n’avait pas d’arrière goût amer. C’était son goût ! L’arrière goût lui était indescriptible et vraiment terrifiant :x . Nyko lança un gros “Dégueulasse !!!” en recrachant son morceau à la vue de tous. Mes convives étaient plus polies et ont eu la correction de le faire dans leur serviette. C’était infâme. Plus je gardais dans ma bouche ce morceau de gâteau, et plus il devenait pâteux. J’avais l’impression qu’il était vivant et qu’il tentait de ressortir de ma bouche en s’agrippant de ses petits bras collants et extensibles.

Quelle immonde expérience :'(

L’appréciation des membres

Nyko Fire :

Dégueulasse !

Toktok :

Impossible d’avaler.

Almir :

J’ai pas pu.

Tinath :

Effet kiss cool…

Qu’a-t-on fait de ce gâteau des Valentions ? C’est triste mais nous n’avons mangé que la décoration. Comme quoi ça peut avoir plus d’importance qu’il n’y paraît… Et le reste a fini à la poubelle :s Même des petits oiseaux affamés en plein hiver n’en auraient pas voulu.


Titlilith accusée d’empoisonnement

Il y a une suite à cette affaire… Figurez-vous qu’il y a quelques mois, en prévision de la fête de la V.6 (à l’occasion de la sortie du nouveau site de Sombre Flamme), j’avais crafté pour notre maison de Compagnie libre sur FFXIV de bons petits plats. Mais bizarrement, très peu sont parvenus à les goûter sans incident… J’entends par là que goûter l’une de mes préparations conduisait presque systématiquement les membres à devoir se déconnecter sauvagement du jeu. Ma cuisine entraînait une paralysie totale des joueurs :s

Nous pensions que notre maison de Compagnie était peut-être hantée, ou quelque chose comme ça… Mais nous avons appris récemment par Almir, leader de la Compagnie libre FrenchRevolution, que la dinde que j’avais cuisiné à Noël et qui leur avait été offerte provoquait elle aussi les mêmes désagréments ><

Okami en est arrivé à la conclusion suivante : Tentative d’empoissonnement, IG et IRL. Apprenant que j’avais mis en danger les membres d’une autre Compagnie libre, il m’a même qualifiée de Serial killeuse :o

Discussion sur le canal CL du 15 mars 2015

Discussion sur le canal CL du 16 mars 2015

La question maintenant est de savoir : Oserez-vous goûter mes pâtisseries à la prochaine IRL ? :p

Plus sérieusement j’ai déjà prévu de refaire un gâteau des Valentions, mais un vrai bon gâteau au chocolat, à partir d’une recette que je connais et que je maîtrise bien, plutôt qu’un gâteau végé. Désolée Toki, je prévoirai une compote pour toi ^^;


Un commentaire sur Le Gâteau des Valentions végé de Toktok

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>